PORTRAITS DE VILLES

CHANTAL STOMAN

Chantal Stoman vit et travaille à Paris. Sa carrière débute avec la photographie de mode et ses images sont publiées dans la presse française et internationale. Depuis plusieurs années, son travail, inscrit dans une démarche personnelle, acquiert une reconnaissance dans le monde de l’art.

En 2005, lors de son premier séjour au Japon, elle est fascinée par la relation particulière que les Japonaises entretiennent avec la mode et le luxe européens, elle décide alors d’en faire un projet personnel, A Woman’s Obsession : une exposition internationale et la publication d’un livre sur ce thème lui assurent un vif succès.

Elle poursuit son travail avec Lost Highway, a Photo Project réalisé sur les flyovers (échangeurs autoroutiers) de grandes villes, Tokyo, São Paulo, Le Caire, Hong Kong, Bombay et Calcutta. Le projet se penche sur la similitude de ces nœuds routiers situés dans des lieux pourtant éloignés et dans des cultures bien différentes. 
La première partie de ce projet, réalisée à Tokyo, est exposée en 2009 à Paris, dans les couloirs de la station de métro Châtelet, à l’occasion de la Nuit Blanche. En 2012, le projet entier fait partie d’une grande exposition à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, dans le cadre du Mois de la Photographie. Depuis, l’exposition voyage. À Bombay, où Lost Highway, Lightbox project est présent au Festival Bonjour India. À Kyoto, où Lost Highway, Video project est projeté au Manga Museum lors de la Nuit Blanche (2013). Puis de nouveau à Paris, où exposition et projet vidéo sont montrés à la Maison de l’Architecture à l’occasion du Festival Ville et Cinéma (2015). Enfin, en 2016 et 2017, Lost Highway poursuit sa route aux États-Unis et en Asie du Sud-Est.

Le dernier projet de Chantal Stoman, L’Image culte, initié dans le cadre d’une Résidence à la Villa Médicis en 2013 et poursuivi en 2014, observe la place de l’image dans la foi catholique à Rome. Il est présenté pour la première fois en 2014 à L’Istituto Nazionale per la Grafica de Rome dans le cadre du Festival Fotografia, puis à Paris à la Galerie Wanted, lors du Mois de la Photo 2014.

A Woman’s Obsession, Lost Highway et L'Image culte font partie de la Collection publique de la Bibliothèque Nationale de France.

Les images de Chantal Stoman sont réalisées en film argentique dans la tradition de la photographie classique fine art.