PORTRAITS DE VILLES

MARCO BARBON

Né à Rome en 1972, Marco Barbon vit à Marseille et à Paris. En 2000 et 2001,
il obtient un Master de Philosophie à l’Université La Sapienza à Rome et un Master
en théorie de l’Art à l’École des Hautes Études en Sciences sociales (EHESS) à Paris, complété d’une thèse en esthétique de la photographie également à l’EHESS dont
le sujet Chronotopies. Pour une esthétique du temps photographique.

De 2003 à 2007, il travaille pour Magnum Photos.

Depuis 2007, il a organisé plusieurs expositions personnelles : Asmara Dream
à la galerie Chambre avec vues ; Alea Jacta est à la galerie Philippe Chaume à Paris ; Chronotopies à la galerie la Non-Maison à Aix-en-Provence ; A.O.I., Tracce
di una colonizzazione
à la Fondation Pastificio Cerere à Rome ; Chronotopie à la
B-Galerie à Rome ; Senza Peso à One Piece Art à Rome ; Maroc 2005-2011
à la galerie 127 à Marrakech ; Casablanca à la FNAC et à la galerie de l’Aimance
à Casablanca ; Maroc : cet incandescent objet du désir (2012) à la Galerie 127 ; Italian emerging photography (2010) à l’Institut culturel italien à Paris ; Quelques nouveaux regards (2007) à la galerie La Chambre Claire à Annecy. Il expose également fréquemment dans les Foires de l’Art : Paris Photo, Fotofever, AKAA,
Marrakech Art Fair...

Il réalise aussi des vidéos telles que Temps de pose (2010) et Vincenzina (2003) qui sont programmées au Festival du Cinéma italien à Nice et au cinéma Le Latina à Paris.

Plusieurs catalogues ont été édités à la suite de ses expositions : Les Pas perdus, AOI, Tracce di una colonizzazione, Cronotopie et Casablanca. En 2014, l’artiste collabore avec Be-poles pour publier Asmara dans la collection Portraits de Villes.