PORTRAITS DE VILLES

VINCENT MERCIER

Photographe français, né dans les années 1970, il vit désormais entre Paris et le reste du monde.

Après des études scientifiques, il se tourne vers la photographie afin d’explorer la partie sensible des choses et saisir l’environnement vernaculaire. Il est fasciné par les voyages et l’architecture moderniste. Ses errances solitaires livrent une vision silencieuse et solaire de mises en scène fortuites dans les villes qu’il « rencontre », dans lesquelles la présence humaine ne se manifeste pas frontalement. Il compose ses images de façon quasi géométrique, parfois stricte, et pourtant rien de factice ni de froid n’émane de son approche.

C’est dans cette veine qu’il réalise les images du catalogue de la première rétrospective YSL pour l’inauguration de la fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent.

En chroniqueur nomade, il signe notamment dans AD Magazine et Air France Magazine.

Il est inspiré par le charme suranné des années 1970 américaines et son portrait personnel de Los Angeles constitue la première édition de la collection « Portraits de Villes ».