PORTRAITS DE VILLES

LUDOVIC PARISOT

Ludovic Parisot, né en 1972, vivait à Paris. Photographe aux recherches cosmopolites, son travail s’est partagé entre la nature morte en studio et les séries autour de l'architecture, de la mécanique et des lieux marqués par ces domaines. D'abord professionnel dans le fret, il a gardé de cette activité liée aux transports un intérêt pour la construction, la route et, au-delà, un regard sur la faculté de tout engin d'être à l'arrêt ou en marche. Cette sensibilité duelle s’est attachée, sous son objectif, à chaque accessoire, chaque objet, chaque paysage, qui paraît doté d'une vie potentielle, enfouie sous une frontalité massive ou lancée à vive allure.

Ainsi, ses séries balancent entre monumentalité et vitesse, entre lignes tranchées et dissolution des contours, entre surfaces lisses et matière vaporeuse. Toute chose ou tout lieu s'inscrit alors dans un travail marqué par l'épure chromatique, les jeux d'imbrications, de suspension, la propension au blanc et la profondeur des noirs, les fumées en intérieur, les brumes en extérieur. Sensible à l'atmosphère, à la transparence et à la matière climatique, il a travaillé ses images avec les contraintes qu'il se donnait lui-même, par souci de variations et de sophistication. Partisan d'un regard minutieux et patient sur les choses, il cherchait au sein d'une haute technicité de l'image et de la lumière les processus propres à les sublimer. Il a ainsi fait advenir des compositions en tension, construites avec franchise autour de l'essentiel : le sujet.

Ludovic nous a quittés en août 2016.